Rechercher & Coordonnées en bref
Lycée Général et Technologique Elie Vinet - 7 avenue Pierre Mendès France 16300 Barbezieux Saint Hilaire - Téléphone : 05.45.78.17.27
Vous êtes ici :

Espagnol

Peñafiel : son château et son musée

le château fort du XIV ème siècle et le musée du vin

Jeudi 11 avril, dernier jour de visite.
Arrivée à Peñafiel vers 10 heures. Petit tour dans le marché où certaines filles ont voulu marchander de la pacotille mais sans grand succès... Ensuite, visite du château à la forme originale, comme un navire situé sur un pic rocheux. Un guide charmant et cultivé qui a su capter une attention devenue moins attentive par son humour et sa gentillesse (il a parfois servi de photographe et de chef d’orchestre puisqu’il a fait chanté la Marseillaise aux élèves...).Puis visite du musée du vin interactif : nous avons pu identifier les odeurs présentes dans le vin (réglisse, rose, framboise, fraise, etc) et trouver des informations sur ordinateurs (histoire du vin, cépages, vignification, conservation, etc). Et bien sûr possibilité d’acheter du vin de la région (le "Ribera del Duero", le "Rueda", le "Toro").



Tordesillas : le départ

Il fallait bien que ça arrive ! Il faut partir...

Tout le monde est là mais certains seraient bien restés. Les adieux, qui ne sont pourtant que des aurevoir, ont été un peu mouillés mais, cette fois-ci, pas par la pluie sinon par les larmes... Les français ne voulaient pas partir et les espagnols ne voulaient pas retourner en cours... D’autant plus que le soleil était enfin au rendez-vous...

Le soleil nous a accompagné pendant tout le voyage et nous avons pu nous arrêter sur la place de la mairie d’Irun pour le pique-nique (grâce à Agathe qui avait oublié de poster la carte pour son papi et pour qui nous avons dû trouver une boîte aux lettres, ce que l’on ne trouve pas sur les aires d’autoroute...).

Arrrivée à Barbezieux à 18h22 (avec 8 minutes d’avance sur l’horaire prévu). Bravo au chauffeur, Sébatien, qui a conduit avec prudence tout au long de notre séjour, a participé à certaines visites, s’est montré patient, malgré parfois le manque de respect des consignes de prudence de nos élèves dans le car, et qui a su les amuser avec un jeu musical.

Merci aux parents qui ont accueilli les élèves, merci à Rosa et María, les professeurs de Français, à Esperanza, la directrice , Paco, le CPE et tout le personnel du lycée Alejandría pour leur accueil chaleureux.

L’échange ne s’arrête pas là puisque nous recevrons nos correspondants espagnols du 27 avril au 4 mai et que nous avons déjà des projets pour l’année prochaine (avec moins de visites et de musées, promis !).
Certains ont même des idées pour cet été. Verra-t-on des charentais au mois de juillet et d’août à Tordesillas et des espagnols en Charente ? Ce serait une preuve que l’échange a été une réussite !