Rechercher & Coordonnées en bref
Lycée Général et Technologique Elie Vinet - 7 avenue Pierre Mendès France 16300 Barbezieux Saint Hilaire - Téléphone : 05.45.78.17.27
Vous êtes ici :

Espagnol

Mardi 21 avril 2015 : Tordesillas

Journée tranquille à Tordesillas : cours le matin jusqu'à 11h20, après la récréation, visite de la Casa Museo del Tratado de Tordesillas où les élèves ont approfondi leurs connaissances sur la découverte et le partage des terres du Nouveau Monde entre l'Espagne et le Portugal.

Lundi 20 avril 2015 : Segovia

Après une journée en famille le dimanche 19 avril, les élèves français ont poursuivi leur visite avec leurs correspondants espagnols par la découverte de Ségovie, capitale de la province de Castilla y León. La visite de cette ville, héritière de l'Espagne des 3 cultures a débuté par une présentation de l'Aqueduc, vestige de l'époque romaine et s'est terminée par l'Alcázar, palais royal jusqu'au 17ème siècle.

            

              L'aqueduc                                    la Casa de los Picos                  vue de Ségovie depuis les jardins               intérieur de l'Alcázar  

                                                                                                                     de  l'Alcázar  

 

Voyage aller Barbezieux-Tordesillas 18 avril 2015

Long voyage (le train s’est arrêté dans toutes les villes sur la ligne d’Irun à Valladolid…) mais qui s’est bien passé malgré les nombreux changements. Un seul petit incident : nous n’avions que 13 minutes pour faire le changement à Irun mais comme notre train venant de Bordeaux avait plus de 5 minutes de retard, nous avons dû courir dans les couloirs et les escaliers pour avoir notre correspondance. Un véritable marathon mais le chef de train espagnol a été sympathique, il a attendu que tout le monde soit monté pour donner le départ.

 

 

                                                                                                         

                                                                                         La gardienne des valises lors de l’attente à Bordeaux

 

Comment passer le temps quand il commence à se faire long ?

                        

            Des câlins…                                       de la lecture…                         un gros dodo…                                   un jeu de cartes.

 

Bien arrivés à Tordesillas

Après une courte nuit (certains ont chanté et raconté des blagues jusqu’à 3 heures du matin...) sous la grêle et la neige (et oui, il n’y a pas que du soleil en Espagne...), mais bien à l’abri dans le car avec un chauffeur très prudent qui a parfois été obligé de rouler à 50 km/heure derrière un chasse-neige, nous sommes finalement arrivés à Salamanque vers 9 heures. Il y faisait 0 degré... Mais nous nous sommes tout de suite réchauffés autour d’un "chocolate con churros". Ensuite visite de l’université et du musée d’art DA2. Le groupe a été très attentif et curieux (beaucoup de questions ont été posées). Il est vrai que l’université qui date du XV ème siècle et l’art contemporain féministe et son cadre (l’ancienne prison de Salamanque) ne pouvaient qu’impressionner nos petits charentais. Puis pique-nique dans un parc avec du soleil, une partie de volley contre une équipe de latino-américains et enfin une fin d’après-midi de déambulation dans le vieux Salamanque où certaines y ont fait les courses typiques : H & M, Zara, Bershka... Arrivée à Tordesillas vers 19 heures, certaines très émues de devoir quitter les copines et de devoir voler de leurs propres ailes dans les méandres de la langue castillane. Apparemment une fête était prévue pour faire connaissance. Personne n’a donné de nouvelles ce dimanche, c’est donc que tout se passe bien. Temps pluvieux qui risque de se prolonger demain...
Demain, nouvelle journée d’excursion, une partie de l’après-midi à l’abri mais l’autre en plein air, il faudra sûrement prévoir les parapluies !
Peut-être pourrons-nous vous donner d’autres nouvelles demain et y joindre quelques photos.

Tordesillas : suite du séjour sous la pluie...

Lundi matin, un bain dans le Siècle d’Or grâce au "Caballero de Olmedo", une pièce de Lope de Vega. Ensuite, visite du "Parque Mudéjar" où les répliques des principaux monuments de Castille de style mudéjar (mélange d’architecture musulmane et chrétienne) nous ont ouvert leurs portes. Puis un pique-nique au grand air pour récupérer les calories perdues lors de nos déambulations en Castille. Une après-midi gastronomique : vino de Rueda et fromage de brebis de Serrada.



Valladolid centre historique

Petite balade dans le centre ville pour s’imprégner d’histoire, de littérature et de belles images depuis l’université, en passant par le musée de Christophe Colomb (le grand navigateur mort à Valladolid), La casa Zorrilla (écrivain romantique du XIX, célèbre pour son oeuvre "Don Juan Tenorio"), le musée national de sculpture (où nous avons pu admirer des reproductions de statues connues, la crèche napolitaine et des "pasos" de la Semaine Sainte). Tout cela sous une pluie battante ! On se demande où est passé le fameux soleil espagnol !!!!!



Tordesillas : modernité et traditions

Réception au lycée et visite de la ville
Mercredi 10 avril : matinée au lycée et en cours avec les correspondants espagnols. Horaires surprenants pour nos élèves français : début des cours à 8h40, longue récréation d’une demie heure à 11h30 pour une collation (sandwich apporté de chez soi ou/et café ou autre consommé à la cafétéria du lycée), fin des cours à 14h40. Retour à la maison pour le déjeuner en famille, très tard pour ceux qui prennent les transports scolaires...
La matinée s’est terminée par un apéritif de bienvenue avec quelques spécialités espagnoles ("empanada" de thon, "brazo de gitano" au jambon et au fromage, "cortezas" de porc).
Après-midi : visite du monastère de Santa Clara (pour un nouvel aperçu de l’architecture mudéjar) et des bains maures. Surprise des élèves et des professeurs qui ont acheté des gâteaux fabriqués au couvent par les clarisses : celles-ci ne se montrent pas aux laïcs et font passer les boîtes de gâteaux et récupèrent l’argent par l’intermédiaire d’un tourniquet de bois et nous accueillent par un "Ave María purísima" auquel il faut répondre "Y concebida sin pecado". Drôle de contraste avec leur site internet qui montre que, bien que coupées du monde, elles savent en utiliser les outils les plus modernes.
Ensuite, retour dans le passé avec la visite du musée de la dentelle qui sert aussi de centre d’enseignement international de cet art si particulier où, comme le dit la propriétaire, Doña Natividad, on ne vit pas de la dentelle mais pour la dentelle... D’où le nombre d’heures passées pour créer par exemple un petit papillon de 15 cm sur 10 : 8 heures par jour pendant 2 ans...




Peñafiel : son château et son musée

le château fort du XIV ème siècle et le musée du vin

Jeudi 11 avril, dernier jour de visite.
Arrivée à Peñafiel vers 10 heures. Petit tour dans le marché où certaines filles ont voulu marchander de la pacotille mais sans grand succès... Ensuite, visite du château à la forme originale, comme un navire situé sur un pic rocheux. Un guide charmant et cultivé qui a su capter une attention devenue moins attentive par son humour et sa gentillesse (il a parfois servi de photographe et de chef d’orchestre puisqu’il a fait chanté la Marseillaise aux élèves...).Puis visite du musée du vin interactif : nous avons pu identifier les odeurs présentes dans le vin (réglisse, rose, framboise, fraise, etc) et trouver des informations sur ordinateurs (histoire du vin, cépages, vignification, conservation, etc). Et bien sûr possibilité d’acheter du vin de la région (le "Ribera del Duero", le "Rueda", le "Toro").



Tordesillas : le départ

Il fallait bien que ça arrive ! Il faut partir...

Tout le monde est là mais certains seraient bien restés. Les adieux, qui ne sont pourtant que des aurevoir, ont été un peu mouillés mais, cette fois-ci, pas par la pluie sinon par les larmes... Les français ne voulaient pas partir et les espagnols ne voulaient pas retourner en cours... D’autant plus que le soleil était enfin au rendez-vous...

Le soleil nous a accompagné pendant tout le voyage et nous avons pu nous arrêter sur la place de la mairie d’Irun pour le pique-nique (grâce à Agathe qui avait oublié de poster la carte pour son papi et pour qui nous avons dû trouver une boîte aux lettres, ce que l’on ne trouve pas sur les aires d’autoroute...).

Arrrivée à Barbezieux à 18h22 (avec 8 minutes d’avance sur l’horaire prévu). Bravo au chauffeur, Sébatien, qui a conduit avec prudence tout au long de notre séjour, a participé à certaines visites, s’est montré patient, malgré parfois le manque de respect des consignes de prudence de nos élèves dans le car, et qui a su les amuser avec un jeu musical.

Merci aux parents qui ont accueilli les élèves, merci à Rosa et María, les professeurs de Français, à Esperanza, la directrice , Paco, le CPE et tout le personnel du lycée Alejandría pour leur accueil chaleureux.

L’échange ne s’arrête pas là puisque nous recevrons nos correspondants espagnols du 27 avril au 4 mai et que nous avons déjà des projets pour l’année prochaine (avec moins de visites et de musées, promis !).
Certains ont même des idées pour cet été. Verra-t-on des charentais au mois de juillet et d’août à Tordesillas et des espagnols en Charente ? Ce serait une preuve que l’échange a été une réussite !